L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Mar. 10 juil. 2018 - L'ESMA a mis à jour sa base de données de double volume (DVC)

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) vient de mettre à jour sa base de données publique avec la dernière série de données de double volume (Double Volume Cap-DVC), en vertu de la directive sur les instruments financiers (MiFID II).Ces mises à jour comprennent les données DVC et les calculs pour la période du 1er juin 2017 au 31 mai 2018 ainsi que les mises à jour des périodes DVC déjà publiées.

Le nombre de nouvelles violations, précise l'ESMA est de 70 actions pour le plafond de 8% applicable à toutes les plateformes de négociation, et de 37 actions pour le plafond de 4% qui s'applique aux plateformes de négociation individuelle. La négociation en vertu des dispenses pour tous les nouveaux instruments de violation des seuils de DVC devrait être suspendue du 11 juillet 2018 au 11 janvier 2019. Les instruments pour lesquels des plafonds existaient déjà au cours des périodes précédentes continueront d'être suspendus. L'ESMA, par ailleurs, souligne que certaines plates-formes de négociation ont entre-temps soumis des données corrigées qui affectent les publications antérieures de DVC.

 

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 09 juil. 2018 - La SEC inculpe deux personnes pour ventes illégales d'actions d'une société liée à la blockchain

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Exchange Commission (SEC) a inculpé deux individus  pour avoir profité des ventes illégales d'actions d'une société ayant  une activité liée à la blockchain.

Selon la plainte de la SEC, un avocat et le directeur des affaires commerciales de son cabinet ont gagné environ 1,4 million de $ en vendant des actions d'UBI Blockchain internet ltd sur une période de 10 jours du 26 décembre 2017 au 5 janvier 2018. la SEC précise qu'elle a suspendu les transactions sur ces actions en début d'année en raison du doute qu'elle avait au vue des assertions des documents déposés auprès de la SEC et de l'activité inhabituelle et inexpliquée du marché. 

Les deux inculpés, précise la SEC, ont reçu 72000 actions restreintes d'UBI Blockchain en octobre 2017 avce l'autorissation de vendre les actions à un prix fixe de 3,70 $ par action aux termes de la déclaration d'enregistrement. Au lieu de celà, relève l'autorité de surveillance, ils ont illégallement vendu les actions à des prix du marché beaucoup plus élevé lors que les actions d'UBI Blockchain ont connu une flambée des prix inhabituelle.

Télécharger le document

Lien de secours

Dim. 08 juil. 2018 - L'Insee constate une sensible reprise de la valeur ajoutée des services marchands en 2017

Partagez
Noter cette article :

Selon la dernière enquête de l'Insee sur les services marchands en 2017, la valeur ajoutée des services marchands non financiers a augmenté de 3,7% en volume, après +2,4% en 2016. Cette progression est la plus  élevée depuis 2006.

Le demande des entreprises et des administrations, achats courants ou investissements, s'accroît très vigoureusement (+4,3%) après +2,6% en 2016). La consommation des ménages en services résiste bien (+2% après +1,7%), contrairement à celle en biens. La production de services spécialisés, scientifiques et techniques, de services informatiques et de traitement de données est particulièreet tonique. 

l'hébergément-restauration et les activités immobilières gagent également de la vigueur. Dans ce contexte favorable,l'emploi dans les services accèlère (+3,1% après +2,2%), tiré par l'intérim, note l'Insee. 

 

 

 

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 06 juil. 2018 - la BCE a annoncé sa nouvelle méthodologie du calcul du taux euro-court terme ESTER

Partagez
Noter cette article :

Le Conseil des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne (BCE) a fixé la méthode finale de calcul du taux euro-court terme (ESTER- Euro Short-Term Rate),  un taux au jour le jour non garanti basé sur le reporting statistique du marché monétaire dont la nouvelle méthode de calcul doit rentrer en application   d'ici octobre 2019.

La BCE a également décidé de rendre publique la publication décalée dans le temps des données relatives aux taux au jour le jour , le débit, le volume et  la répartiton, en fonction des principales caractéristiques méthodologiques de la nouvelle formule d' ESTER. Des versions régulières pour chaque période de constitution de réserves seront publiées à partir de l'été 2018, précise la BCE.

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 06 juil. 2018 - La SEC condamne le Crédit Suisse à une amende de 30 millions de $ pour corruption de hauts responsables dans la zone Asie Pacifique en embauchant leurs proches

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Exchange (SEC)  Commission  vient d'annoncer que le groupe Crédit Suisse AG devra verser environ 30 millions de $ pour répondre aux accusations de la SEC concernant ses activités de banque d'investissement dans la région Asie-Pacifique liées à des corruptions de fonctionnaires en violation de la loi FCPA (Foreign Corrupt Practices Act). Le Crédit Suisse a également accepté de payer une amende de 47 millions de $ au ministère de la Justice des Etats-Unis.

Selon la SEC, des hauts responsables du Crédit Suisse dans la région Asie-Pacifique ont cherché à gagner des marchés en embauchant et en promouvant des personnes liées à des hauts fonctionnaires dans le cadre d'un arrangement de contrepartie. Ainsi, note la SEC, le Crédit Suisse a embauché ou proposé d'embaucher plus de 100 personnes liées à des personnalités proches de milieux de gouvernementaux étrangers. 

La SEC estime donc que le Crédit Suisse a enfreint ses dispositions de l'article de 1934 sur les contrôles internes et comptables. Crédit Suisse a donc accepté de payer 24,9 millions de $, plus 4,8 millions de dépens  pour régler le dossier  SEC. 

 
 

 

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 05 juil. 2018 - l'ESMA a publié un avis sur la facturation des frais de surveillance

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) vient de publier l'avis qu'elle a rédigé sur les frais de surveillance. L'ESMA déclare qu'elle s'est efforcée d'être en conformité avec les règles de la SFTR (Securities Financing Transaction Regulation) et de la réglemenation sur les produits dérivés  EMIR.

Dans le même temps, l'ESMA précise qu'elle a cherché à rationaliser les accords de tarification dans la mesure du possible, compte tenu, notamment de son expérience dans dans le calcul et le traitement des frais pour les référentiels centraux et les agences de notation de crédit.

L'ESMA estime donc que ses honoraires devraient être proportionnels au chiffre d'affaires des dépôts, tout en établissant un cadre efficace. A cette fin, l'ESMA propose une redevance d'enregistrement unique diifférenciée entre les nouveaux enregistrements et les extensions d'enregistrement pour les référentiels centraux existants.  L'autorité européenne propose également des honoraires de surveillance annuels qui reflètent les informations disponibles sur le chiffre d'affaires applicable des référentiels.

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 05 juil. 2018 - La dernière Lettre sur l'Observatoire de l'épargne de l'AMF confirme un certain retour des Français vers les actions

Partagez
Noter cette article :

La dernière Lettre de l’Observatoire de l’épargne de l’Autorité des marchés financiers (AMF) présente une enquête réalisée par Kantar TNS qui montre que le nombre d’investisseurs déclarant détenir des actions, en direct ou via des fonds d’actions, est en hausse, confirmant ainsi la tendance observée depuis deux ans. .

Le taux déclaré de détention d’actions en direct est égal à 7,5% en 2018, confirmant  le chiffre de 2017 (7,6%) qui marquait un net rebond par rapport à 2016 (6,2%). Parallèlement, le taux de détention de parts de placements collectifs investis en actions ne diminue plus. Il est égal à 2,7% en 2018 (2,5% en 2016).  Au total, le nombre d’investisseurs en actions (en direct ou via un fonds d’actions) est reparti à la hausse : il s’est établi à 8,8% en mars 2018 après avoir atteint en 2016 son plus bas niveau (7,6%) depuis 2008, année du début de l’enquête.

L’enquête fait également ressortir que les épargnants préfèrent gérer eux-mêmes leurs placements, soit 59% des Français. Seuls 5% préfèrent déléguer la gestion de leur épargne à un professionnel et 36% préfèrent gérer eux-mêmes tout en faisant occasionnellement appel à un professionnel. Il en résulte donc, souligne l'AMF, que 57% des français utilisent les conseils ou les services de leur banque, pour choisir et souscrire leurs placements, et  27%  les conseils de leur assureur. A noter que 16% déclarent consulter des avis sur internet.

 

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 04 juil. 2018 - la FCA crée une base de données qui fournit des informations sur les professionnels de la finance à leurs clients

Partagez
Noter cette article :

La Financial Conduct Authority (FCA) vient de proposer un nouveau répertoire pour aider les consommateurs et les entreprises à vérifier l'état et l'historique des personnes travaillant dans les services financiers.

Cette base de données comprendra tous ceux qui occupent des postes de cadre supérieur nécessitant l'approbation de la FCA et ceux dont les rôles exigent que les entreprises certifient qu'elles sont en bonne santé; cela inclut ceux qui occupent des fonctions en contact avec la clientèle, tels que les  conseillers hypothécaires et les conseillers en placement.

Cette base de données, note la FCA, a été conçue pour fournir des informations conviviales, pratiques et faciles à comprendre. Par exemple,  un classement par zones géographiques permettra aux clients de localiser des conseillers locaux.

La FCA a fait savoir, par ailleurs, qu'elle venait de publier les règles quasi définitives sur l'extension du régime des cadres supérieurs et de certification  (Senior Manager  and Certification Regime -SM&CR), à presque toutes les entreprises réglementées.

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 03 juil. 2018 - La SEC inculpe le goupe KBR pour de mauvaises informations sur ses comptes

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Exchange Commission (SEC) a inculpé la société d’ingénierie et de construction mondiale KBR Inc, pour avoir  gonflé une mesure de performance clé, non financière, connue sou le nom de "work in backlog". KBR, dans ce contexte, a accepté de payer une pénalité de 2,5 millions de $ pour régler les frais de la SEC.

Selon la SEC, les informations de KBR sur son travail en "backlog" étaient importantes pour les investisseurs car cette mesure était censée représenter le montant des revenus que  KBR s'attendait à recevoir à l'avenir et correspondaient à  des commandes fermes dans le cadre de contrats déjà réalisés.

Or, note la SEC, au deuxième trimestre 2012, KBR avait indûment inclus 459 millions de $ dans son carnet de commandes pour un contrat de fabrication de tuyaux et d'assemblage modulaire au Canada, alors que ce contrat ne garantissait pas la réalisation de la totalité du contrat. 

La SEC, par ailleurs, a également estimé que KBR avait des contrôles comptables internes déficients et qu'elle n'avait pas réussi à faire des estimations précises et fiables des coûts liés à sept contrats canadiens, ce qui a conduit l'entreprise a surestimé son bénéfice net.  

 

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 03 juil. 2018 - l'ESMA vient de publier son rapport 2017

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) vient de publier son rapport 2017 qui expose les objectifs, les activités et les principales réalisations de l'ESMA au cours de l"année écoulée.

En 2017, déclare l'insitution européenne, l'ESMA a continué de progresser dans sa mission de renforcement de la protection des investisseurs et de promotion de marchés stables et ordonnés. Elle a mis tout particulièrement l'accent  sur les priorités suivantes

-Convergence de surveillance: mise en oeuvre de MiFID II et MiFIR.

- Evaluation des risques, en se concentrant tout particulèrement sur la qualité des données

- Règlement unique: benchmarks et union des marchés de capitaux.

- Supervision directe: supervision  des agences de notation et  des Trade Reposetories (TR)  et de leurs activités auxiliaires.

Enfin, le rapport contient des détails sur le travail de l'ESMA dans le cadre de chacune de ses activités, en  mettant l'accent sur les principales réalisations dans chacun de ces domaines

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :