L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Lun. 03 mai 2010 - ANALYSES : "Alerte" sur l'Espagne

Partagez
Noter cette article :

Avec un taux de chômage qui dépasse maintenant les 20%, un fort endettement public, une note dégradée par S&P et l'absence de perspectives solides de relance, l'Espagne pourrait devenir un vrai sujet de préoccupation pour l'Europe des prochains mois.

Certes, le calme social demeure et cela rassure les observateurs à court terme, mais le coût de ce calme sera une charge accrue pour les finances publiques.

Certes, aussi, l'Espagne est victime de la crise actuelle plutôt que d'un déficit structurel. Elle était en excédent budgétaire avant la crise !

Rappelons que l'Espagne, c'est près de 5 fois la Grèce (en "masse") et qu'on ne pourra pas intervenir de la même façon.

Le seul moyen de sortir de l'impasse est donc une relance de l'activité économique; relance difficile dans un pays qui vient de crever sa bulle immobilière qui avait maintenu son économie sous hypnose depuis des décennies.

Alors que pour la Grèce, la Communauté Européenne a dû inventer une politique financière et budgétaire (partiellement) centralisée, elle va devoir inventer pour l'Espagne une politique économique de relance qui soit à la fois centralisée dans sa conception et sa décision et régionale dans sa mise en oeuvre !

Mots-clés : Yen (Yen)

Lun. 03 mai 2010 - ANALYSES : la crise financière modèle l'Europe

Partagez
Noter cette article :

La construction européenne est une œuvre de longue haleine. Imaginée dès le XIX° siècle, elle n'a pris corps qu'après la guerre de 1940-45 avec bien des hésitations et des lenteurs. La crise grecque en fournit un nouvel exemple qui pourrait devenir positif.

Le dispositif de l'Euro est, on le sait, incomplet au niveau économique et défaillant sur la plan politique puisqu'aucune autorité politique légitime n'a les pouvoirs nécessaires à la gestion d'une monnaie.

La crise financière grecque force à une certaine organisation et régulation qui sont acceptées par nécessité par tous les acteurs. L'idée d'un contrôle budgétaire est acceptée. On envisage même de lier le pouvoir de participer à certaines décisions en fonction du déficit budgétaire. On arrive ainsi à un pouvoir central qui, s'il n'a pas la légitimité démocratique directe, pourrait avoir une légitimité déléguée, comme c'est le cas de bien des organisations internationales.

Cela constituera probablement l'étape intermédiaire avant la légitimité démocratique directe.

Lun. 03 mai 2010 - TENDANCES : Consolidation au sein de Star Alliance

Partagez
Noter cette article :

Les compagnies United Airlines et Continental Airlines, toutes deux membres de Star Alliance s'apprêtent à fusionner. Cette consolidation au sein de Star Alliance se fait entre deux compagnies très complémentaires en termes de destinations. Un peu moins en terme d'équipements puisque United est plutôt orientée vers Airbus et Continental vers Boeing.

En réalité, l'évolution du transport aérien est sous l'influence de grandes tendances qu'il faut connaître :

- un effet de taille évident car il permet généralement d'augmenter la taille des avions (notamment l'utilisation des 380 devrait être un avantage déterminant dans l'avenir), de monter le coefficient de remplissage des avions et parfois de disposer de destinations quasi-exclusives avec des prix plus intéressants.

- le développement du low cost sur les moyens courriers.

- le développement des nouvelles compagnies asiatiques.

- la nécessité de procéder à des investissements toujours plus gigantesques car le trafic augmente toujours aussi vite et les tailles des avions aussi.

- une pression environnementale qui commence à être sensible.

Mais elles bénéficient d'une absence de solution alternative sauf sur les courtes distances avec les trains à grande vitesse.

La tendance à la concentration est donc permanente depuis 20 ans environ. Et certaines opérations comme Air France - KLM ont été une grande réussite.

Pour l'avenir, une tendance lourde pourrait apparaître qui est la séparation des activités de longs et de moyens courriers qui ne suivent pas les mêmes contraintes d'exploitation, ni de concurrence.

Rapport Low Cost - 2007 - France

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Yen (Yen)

Lun. 03 mai 2010 - ANALYSES : Christian Noyer reste prudent

Partagez
Noter cette article :

Dans une interview accordée à France Culture le 17 avril dernier, Christian Noyer a fait une analyse prudente de la sortie de crise. Tout d'abord, la crise économique a été de l'ordre de 4% de régression du PNB en Europe (2% en France) et elle est terminée car on peut raisonnablement prévoir une augmentation du PNB en Europe en 2010. Mais cette reprise est fragile car elle est fondée sur des éléments fragiles : la consommation ne doit pas augmenter trop vite (déficits), les investissements ne peuvent pas augmenter vite car il existe encore des surcapacités et le commerce international n'est pas très dynamique. Mais la sortie de crise économique est là.

Quant à la crise financière, si les marchés ont retrouvé un fonctionnement normal, il faut encore attendre que les mesure de régulation soient prises. La récente crise sur la dette de la Grèce est venue souligne la fragilité de la sortie de crise financière.

Le texte de l'interview

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 30 avr. 2010 - RÉGLEMENTATION : Rapport annuel 2009 de la Commission Bancaire (ACP) - Autosaisine et pouvoir juridictionnel

Partagez
Noter cette article :

La Commission Bancaire, intégrée aujourd'hui dans l'Autorité de Contrôle Prudentiel, a publié son dernier rapport annuel pour 2009. Ce rapport confirme l'analyse du jugement de la Cours Européenne des Droits de l'Homme sur l'auto-saisine et la capacité mixte réglementaire et juridictionnelle de la Commission :

"Il ressort de l'arrêt de la CEDH que le respect de la Convention n'implique pas nécessairement la dissociation complète entre fonctions de poursuite, d'instruction et de sanction dans l'exercice du pouvoir juridictionnel, dès lors qu'une distinction claire est opérée entre ces différentes fonctions et qu'elles sont soumises à une procédure précise.

La Cour valide expressément, en effet, le principe de l'auto-saisine et indique que le cumul des fonctions d'instruction et de jugement n'est pas en soi incompatible avec le respect du principe d'impartialité énoncé par l' article 6§1 de la Convention, confortant ainsi, sur ces questions, les décisions du Conseil d'État sur la conformité des procédures à ce principe, sous réserve que les textes organisent le respect du principe d'impartialité.

La formation de jugement qui délibère sur la sanction disciplinaire ne comporte, depuis l'arrêt de la CEDH, aucun des membres ayant siégé lors de la délibération qui a retenu les griefs reprochés à l'établissement. Le rôle du Secrétariat général dans la procédure juridictionnelle qui débute avec la réception par l'établissement de la notification des griefs est l imité à la production d' un mémoire sans aucune intervention d'un membre de la formation de jugement. Les tâches matérielles de la procédure sont assurées par le secrétariat du président de la formation de jugement. La Commission bancaire s'est ainsi attachée à répondre aux préconisations de la CEDH afin d'assurer l'impartialité de la procédure juridictionnelle."

Télécharger le rapport

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 29 avr. 2010 - ANALYSES : Fitch optimiste sur le marché obligataire américain

Partagez
Noter cette article :

Fitch vient de publier une note plutôt optimiste sur le marché américain des obligations d'entreprise. Les dégradations de note n'affectent que 1,2% du volume et les améliorations 0,2%. En volume, le secteur le plus fragile reste la Banque et la Finance. Il faut remarquer que c'est le 3° trimestre consécutif pendant lequel le taux de dégradation reste inférieur à 2%, témoignant ainsi du retour à la normal de ce marché.

Télécharger le rapport

Lien de secours

Mots-clés : Obligation

Jeu. 29 avr. 2010 - REGLEMENTATION : La querelle des "class actions" continue, et les droits des actionnaires français s'étendent un peu

Partagez
Noter cette article :

La cour d'appel de Paris, sous la présidence de son Premier Président, Jean-Claude Magendie, a rendu un jugement qui ouvre des possibilité nouvelles pour la participation d'actionnaires français dans une "class action" américaine.

Selon la cour, des liens sérieux entre le litige et la juridiction américaine peuvent justifier le fait de saisir un Tribunal américain.

Cela ouvre clairement une possibilité à des actionnaires français pour se joindre à des class actions aux USA, dans des cas limités certes. Et cela repose la question des class actions en France car la jurisprudence va conduire à des situations incohérentes et incertaines pour les entreprises multinationales et leurs actionnaires. ... sous réserve que la justice américaine se juge elle-même compétente.

Une décision dans ce domaine est attendue de la Cour Suprême US dans l'affaire National Australia Bank. Dans cette affaire le Gouvernement français a transmis une note à la Cour Suprême US plaidant sa non compétence. Le Gouvernement US a plaidé en sens inverse. Il s'agit en fait de savoir quelle est l'étendue de la compétence de la justice américaine envers les sociétés étrangères qui opèrent sur son sol.

La cour d'appel de Paris

Jeu. 29 avr. 2010 - REGLEMENTATION : Assurance-vie en déshérence : la proposition de Loi Maurey poursuit son chemin

Partagez
Noter cette article :

La Commission des Lois du Sénat a adopté le 31 mars dernier la proposition de Loi sur les contrats d'assurance-vie en déshérence, permettant de résoudre une partie de ce problème. Rappelons que les sommes en jeu seraient de l'ordre du Milliard d'Euros, voire de 5 Milliards selon certaines estimations.

Le texte prévoit que les assureurs consultent au moins une fois par an le répertoire INSEE qui recense nominativement les décès et fassent une publication annuelle des démarches en cours pour retrouver les bénéficiaires.

Mais pourquoi n epas faire un registre national d'assurance-vie comme c'est le cas pour les testaments ?

Consulter le rapport

Texte de la commission

Lien de secours

Mots-clés : Assurance-Vie

Jeu. 29 avr. 2010 - TENDANCES : nouvelles contradictoires sur la sortie de crise

Partagez
Noter cette article :

La tempête financière qui secoue les marchés en raison des difficultés en Grèce et des notations de S&P pour l'Espagne et le Portugal, ne doit pas nous éloigner de l'observation détaillée de l'évolution de l'économie mondiale. Et dans ce domaine, les nouvelles sont quelque peu contradictoire :

- La Chine continue de "calmer" son marché immobilier, ce qui a un effet un peu déflationniste.

- Selon toute vraisemblance, le Brésil se prépare à décider une augmentation de son taux de base, avec le même effet.

> Il y a donc une tendance nette à calmer les risques d'emballement dans les BRIC. La locomotive de la sortie de crise est donc en train de ralentir.

- Inversement, les pays occidentaux continuent de maintenir les taux très bas. La Fed a ainsi annoncé la poursuite de son taux "symbolique" de 0,25% malgré la reprise du marché du travail.

- Dans le même temps, les statistiques européennes montrent la poursuite du resserrement du crédit par les Banques et la baisse de demande de crédit par les entreprises.

> La sortie de crise n'est pas encore confirmée dans les pays occidentaux.

Tout cela explique bien la nervosité des marchés financiers qui s'emballent à la baisse comme à la hausse sur la moindre nouvelle.

Communiqué de la Fed du 28 avril

The euro area bank lending survey / april 2010

Lien de secours

Mots-clés : Déflation

Mar. 27 avr. 2010 - REGLEMENTATION : Rappel au réglement de l'AMF sur la détention des titres lors des AG

Partagez
Noter cette article :

L'AMF rappelle aux émetteurs et aux teneurs de compte-conservateurs qu'il n'y a plus lieu de bloquer les titres des actionnaires souhaitant prendre part auxdites assemblées1.

En application de l'article R. 225-85 du code de commerce, les actionnaires sont habilités à participer à l'assemblée dès lors que les actions qu'ils détiennent sont inscrites le 3e jour ouvré précédant l'assemblée, dans les livres de l'émetteur, pour les titres nominatifs, ou chez un teneur de compte-conservateur, pour les titres au porteur.

Il suffit donc de constater cette inscription en J-3 pour permettre à l'actionnaire de prendre part à l'assemblée.

Le communiqué AMF du 26 avril 2010

Le communiqué AMF du 11 mai 2007

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :