L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Sam. 04 sept. 2010 - RAPPORTS : la pollution des sols aux USA

Partagez
Noter cette article :

L'ambassade de France aux Etats Unis vient de publier un rapport sur la pollution des sols et la réhabilitation des 1305 sites pollués répertoriés aux USA.

Télécharger le rapport

Plan :

Introduction, p 4

1 - Processus conduisant au Superfund, p 4

1.1 - Politique préalablement existantes, p 4

1.2 - Les deux catastrophes écologiques majeures : Love canal & Time beach, p 4

1.2.1 - Love Canal, p 5

1.2.2 - Time Beach, p 5

1.3 - Mise en place du CERCLA - Superfund, p 5

2 - Fonctionnement du Superfund, p 6

2.1 - Une action en différentes étapes, p 6

2.2 - Financement du programme, p 8

2.3 - Des résultats positifs , p 9

3 - Conséquences du Superfund et avenir du programme, p 10

3.1 - Des réactions mitigées , p 10

3.2 - Lois postérieures au Superfund, p 11

3.3 - Avenir du Superfund, p 11

Conclusion, p 12

Annexes, p 13

Annexe 1 : Exemple de la Fonderie d'Anaconda, Montana, p 13

Annexe 2 : Exemple de la ville d'Emeryville, Californie, p 16

Bibliographie, p 17

Lien de secours

Ven. 03 sept. 2010 - Ve 3 sept. - RAPPORTS : Prêts toxiques : 7 à 8 milliards de dettes pour les HLM

Partagez
Noter cette article :

La Mission interministérielle d'inspection du logement social (Miilos) vient de publier son rapport annuel dans lequel il ressort que la dette des organismes HLM, qui ont souscrit des emprunts dits toxiques auprès des banques, atteint les 7 à 8 milliards d'euros.

Sur les 151 organismes HLM contrôlés par la Mission interministérielle, 34% étaient concernés en 2008 et 27% en 2009 par ces produits financiers à hauts risques du type des «subprimes», liés à des indices hautement volatils.

D'après le journal «La Tribune», ce type de produits financiers représente 8% de la dette totale des organismes HLM (92 milliard d'euros), soit 7,4 milliards.

La Mission interministérielle d'inspection du logement social (Miilos), créée par le décret le décret n° 93-238 du 22 février 1993 modifié, agit dans le cadre fixé par le code de la construction et de l'habitation (CCH), notamment les articles L 451-1 , L 451-2 , L 472-1-2 , L 481-1-1 et R 451-1 et suivants.

Télécharger le rapport

Lien de secours

Télécharger le document

Mots-clés : AAA (AAA), Dette

Ven. 03 sept. 2010 - Ve 3 sept. - RAPPORTS : Taux d'intérêt des crédits & des dépôts - Juillet 2010

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié son rapport mensuel concernant le taux moyen des crédits accordés aux ménages.

En Juillet 2010, ce taux à tendance à diminuer (4,77 %, après 4,83 %) tandis que la remontée de celui des crédits aux sociétés non financières s'accentue quelque peu (2,97 %, après 2,84 %).

La hausse des flux cumulés sur 12 mois de crédits nouveaux consentis aux ménages se poursuit (176,5 milliards d'euros, après 170,4 milliards), reflétant la progression de la production des prêts à l'habitat (123,6 milliards d'euros, après 117,4 milliards) alors que celle des crédits à la consommation est quasiment stable (52,9 milliards d'euros, après 53,0 milliards).

La production des crédits nouveaux aux sociétés non financières est en légère diminution (229,4 milliards d'euros, après 231,7 milliards).

Télécharger le rapport

En ce qui concerne les taux de rémunération des dépôts bancaires, la Banque de France observe une quasi stabilité du taux moyen de rémunération des dépôts et placements monétaires en juillet (- 1 pdb). Celui des dépôts à terme de moins de 2 ans continue de diminuer (- 11 pdb) et le rendement annuel des titres d'OPCVM monétaires baisse encore très légèrement (- 2 pdb), alors que la rémunération moyenne des livrets à taux de marché est inchangée.

Télécharger le rapport

Les crédits au secteur privé en zone euro sont en légère croissance pour le mois de juillet 2010 que l'on considère l'encours hors crédits titrisés (0,9 %, en rythme annuel, après 0,5 % en juin) ou y compris ces derniers (1,0 %, après 0,5%).

La contraction des crédits aux sociétés non financières continue de s'atténuer (- 1,4 %, après - 1,7 %), alors que le taux de croissance des crédits aux ménages se maintient à 2,8 %. Celui des crédits à la clientèle financière augmente encore (2,4 %, après 1,2 %) cependant que le repli des crédits aux sociétés d'assurance s'interrompt quasiment (- 1,1 %, après - 13,2 %).

Concernant les crédits aux sociétés non financières, l'érosion des crédits de durée inférieure ou égale à un an continue de se modérer (- 8,2 %, après - 9,9 %) et le rythme de contraction des crédits de durée comprise entre 1 et 5 ans se stabilise (- 4,4 %) tandis que le taux de croissance des crédits de durée supérieure fléchit assez nettement (3,2 %, après 3,6 %).

Concernant les crédits aux ménages, la croissance des prêts à l'habitat se renforce encore très légèrement (3,4 %, après 3,3 %), alors que le repli des encours de crédits de trésorerie s'accentue quelque peu (- 0,6 %, après - 0,4 %) et que les autres crédits ralentissent à nouveau (2,5 %, après 3,0 %).

Télécharger le rapport

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Yen (Yen)

Ven. 03 sept. 2010 - Ve 3 sept. - RAPPORTS : Léger sursaut de l’inflation annuelle dans la zone OCDE à 1.6 % en juillet 2010

Partagez
Noter cette article :

L'OCDE a publié un rapport dans lequel elle observe un léger sursaut de l'inflation annuelle dans la zone OCDE à 1.6 % en juillet 2010.

En effet, entre juillet 2009 et juillet 2010, les prix à la consommation ont augmenté de 1.6% dans la zone OCDE , comparé à 1.5% entre juin 2009 et juin 2010. Cette légère hausse de l'inflation est principalement la conséquence de l'évolution des prix de l'énergie et de l'alimentation qui ont augmenté respectivement de 6.2% et 1.1% en glissement annuel comparé à 4.7% et 0.6% en juin.

Hors alimentation et énergie, les prix à la consommation ont augmenté en rythme annuel de 1.2% en juillet 2010, comparé à 1.3% en juin.

Prix à la consommation, sélection

juillet 2010, glissement annuel, en pourcentage

Cliquer pour accéder aux données

Lire le rapport

Lien vers les données - Source: Indices des prix à la consommation, Principaux indicateurs économiques, OCDE

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Inflation

Ven. 03 sept. 2010 - ANALYSES : MARCHÉS : les nouveaux déterminants du CAC 40 ?

Partagez
Noter cette article :

Le CAC 40 est par moment euphorique, avec néanmoins des investisseurs qui doutent ! Et pour cause, les incertitudes sur la conjoncture mondiale et surtout US pèsent sur le moral des investisseurs. Mais derrière cette incertitude mondiale, il faut aussi discerner l'évolution du CAC 40 qui vient modifier ses déterminants : aujourd'hui ce sont autant la conjoncture économique française ou mondiale que les bourses de New York ou Shanghai. Nous entrons dans un nouveau CAC40 composé de grands groupes ayant trois grandes caractéristiques :

- Des sous-traitants français ou étrangers qui assurent la marge de ces grands groupes partiellement « fabless », selon un modèle finalement importé du Japon. Cela met le CAC 40 à l'abri des mauvais résultats sauf circonstances particulières, par exemple une brutale crise conjoncturelle mondiale.

- Une stratégie internationale qui les met relativement à l'abri de la conjoncture locale, mais sauf exception, le marché français pèse encore pour plus de 30%.

- Un actionnariat français d'environ 50%

D'une certaine manière, c'est le fruit du succès de la stratégie de mondialisation de ces entreprises.

Les déterminants du CAC 40 sont aujourd'hui autant la position de liquidité des investisseurs étrangers, que l'économie internationale ou française. Bien évidemment, le CAC 40 ne se déconnectera pas complètement de la conjoncture française, mais il sera de plus en plus dépendant de la conjoncture internationale étendue à l'Asie.

Deux conséquences :

- Hier on comparait souvent l'évolution du CAC 40 avec le Nasdaq, dans quelques années, il faudra sans doute utiliser Shanghaï.

- Le CAC 40 va se déconnecter des risques usuels des actions et cela va conduire à changer la relation entre le marché obligataire et le marché actions CAC 40. On va racheter des actions pour leur rendement et non plus uniquement pour un espoir de valorisation.

Mots-clés : CAC 40 (CAC 40)

Jeu. 02 sept. 2010 - MARCHÉS : La SEC met en place les "municipal advisors" du Dodd-Frank Act

Partagez
Noter cette article :

La SEC vient de publier les dispositions provisoires, et effectives à partir du 1° octobre, pour la fonction de "municipal advisor" dans le cadre du Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act.

Consulter les dispositions

Lire l'annonce

Télécharger le document de présentation

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 02 sept. 2010 - MARCHÉS : La SEC accuse Sandra Venetis, conseil en investissement de fraude

Partagez
Noter cette article :

La SEC a annoncé ce jour une plainte contre un conseil en investissement du New Jersey qui prétendait -à tort- avoir une garantie FDIC sur des billets à ordre.

Consulter l'annonce

Jeu. 02 sept. 2010 - Je 2 Sept. - RAPPORTS : Le nombre de banques fragiles s'accroît aux Etats-Unis

Partagez
Noter cette article :

Alors que les résultats reviennent à leurs niveaux de 2007, la FDIC estime dans son rapport trimestriel que 829 établissements américains risquent toujours la faillite.

À 21,6 milliards de dollars au deuxième trimestre, les profits du secteur bancaire sont revenus à leurs niveaux d'avant crise, soit un redressement spectaculaire comparé à la perte de 4,4 milliards réalisée un an plus tôt.

Toutefois, une part croissante d'entre elles restent très fragiles. La présidente de la FDIC, Sheila Bair, considère que «la reprise économique qui s'est engagée l'année passée commence à se refléter dans l'amélioration des résultats des banques ainsi que dans la qualité du crédit».

Télécharger le rapport

Mer. 01 sept. 2010 - Me 1 sept 10 - MARCHÉS : Plainte de la SEC contre des comptables pour falsification des comptes

Partagez
Noter cette article :

La SEC a déposé une plainte contre des comptables d'une société fabriquant du matériel téléphonique dans le Milwaukee qui avaient détourné des fonds de la société, pour falsification des comptes.

La plainte déposée

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 01 sept. 2010 - Me 1 sept 10 - REGLEMENTATION & MARCHÉS : Sérieux avertissement sans frais de la SEC à Moody's

Partagez
Noter cette article :

La SEC vient de publier un rapport et d'envoyer un sérieux avertissement à Moody's sur une affaire de notation remontant à 2006 dans laquelle Moody's avait fait une erreur de méthodologie suivie d'une absence de transparence.

Lire le rapport

Conclusion du rapport :

This report serves to caution NRSROs that, where appropriate, the Commission will utilize recent legislative provisions granting jurisdiction for enforcement actions alleging otherwise extraterritorial fraudulent misconduct that involves significant steps or foreseeable effects within the United States. The Commission also cautions NRSROs that they should implement sufficient and requisite internal controls over policies, procedures, and methodologies used to determine credit ratings.

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :