L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 15 sept. 2021
Auteur: DB
Noter cette article :
EuroSign.png

La Banque centrale européenne (BCE) a fait savoir qu’elle avait imposé des sanctions pécuniaires administratives d’un montant de 420 000 euros à Allied Irish Banks plc et de 195 000 euros à sa filiale EBS dac, ces banques ayant commis des erreurs dans le calcul de leurs actifs pondérés des risques pour les expositions sur actions au niveau intragroupe.

Durant neuf trimestres et sept trimestres respectivement, Allied Irish Banks plc et EBS dac ont déclaré des montants inférieurs à ce qu’ils auraient dû être s’agissant des actifs pondérés des risques pour les expositions sur actions au niveau intragroupe, note la BCE.  Les actifs pondérés des risques sont une mesure des risques qu’une banque détient dans ses livres. Les banques les utilisent comme base pour calculer leurs besoins en fonds propres, rappelle cette dernière.

Une sous-estimation des actifs pondérés des risques signifie que les banques n’ont pas correctement calculé leurs besoins en fonds propres et ont déclaré un ratio de fonds propres de base de catégorie 1 (Common Equity Tier 1, CET1) supérieur à ce qu’il aurait dû être. Le ratio CET1 est un indicateur clé de la solidité des fonds propres d’une banque et de sa capacité à absorber les pertes. Les infractions ont été commises entre 2014 et 2016 et portent uniquement sur les expositions sur actions au niveau intragroupe. Par conséquent, les infractions ont affecté le ratio CET1 au niveau individuel, ou solo, uniquement et n’ont eu aucun impact au niveau consolidé, souligne la BCE.

Télécharger le document

Lien de secours