L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 31 août 2021
Auteur: DB
Noter cette article :
IMAGE AMF 3.png

Depuis plusieurs mois, l’AMF constate qu’elle a reçu de nombreuses demandes d’épargnants concernant des offres ou des acteurs qui proposent d’investir dans des actifs numériques, communément appelés « crypto-actifs ». Or, le centre de relation avec les épargnants AMF Epargne Info Service est régulièrement interrogé sur le statut d’entités françaises ou étrangères, non enregistrées en qualité de PSAN à ce jour, note le régulateur. L'enregistrement auprès de l’AMF fait suite à des vérifications de l’honorabilité des dirigeants et du dispositif de lutte anti-blanchiment, et apporte à ce titre des garanties de sérieux, commente l’AMF.

Par ailleurs, cette dernière relève que les fausses propositions d’investissement en crypto-actifs faites par des plateformes frauduleuses sont devenues la première thématique d'arnaques remontée à l'AMF par les épargnants, tout juste devant le Forex en nombre de réclamations.  Les sommes déclarées escroquées, s’élèvent en moyenne à plus de 15 000 euros par épargnant. Dans ce contexte, l’AMF rappelle qu’un PSAN doit obligatoirement être enregistré auprès de l'AMF pour pouvoir proposer en France les services de :

•            conservation de crypto-actifs ou d'accès à des crypto-actifs ;

•            achat/vente de crypto-actifs contre des monnaies ayant un cours légal ;

•            échange de crypto-actifs contre d'autres crypto-actifs ; et

•            exploitation d'une plateforme de négociation de crypto-actifs.

 Aussi, en cas de sollicitation, que ce soit sous forme de communication à caractère promotionnel ou d’appel téléphonique, vérifiez toujours que le prestataire est bien enregistré comme PSAN auprès de l’AMF en consultant la liste blanche, déclare l’autorité de surveillance.

Télécharger le document

Lien de secours