L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 12 sept. 2019
Auteur: DB
Noter cette article :
FINRA.jpg

La FINRA (Financial Regulatory Authority) a sanctionné la société Summit Brokerage Services, Inc. (Sommet) pur un montant total supérieur à 880 000 dollars pour manquements en matière de supervision, dont environ 558 000 dollars en restitution aux clients dont les comptes ont été excessivement sollicités  par un ancien représentant inscrit de la société.

La FINRA a constaté qu'entre janvier 2012 et mars 2017, Summit, une société comptant plus de 700 personnes inscrites, n'avait pas examiné certaines alertes commerciales automatisées pour les activités de négociation de ses représentants inscrits. En particulier, note la FINRA, Summit n’a pas examiné les alertes permettant de détecter les transactions excessives.

En conséquence, l’entreprise n’a pas détecté l’identité d’un représentant en particulier, identifié par la FINRA comme «CJ», qui a négociéun nombre excessivement élevé de titres  dans les comptes de 14 clients. Par exemple, CJ a effectué 533 transactions pour un client retraité sur une période de trois ans, ce qui lui a valu de payer plus de 171 000 $ de commissions. Pour les 14 clients dont les comptes ont été excessivement traités, les opérations de CJ ont généré plus de 150 alertes de transactions potentiellement excessives. Summit a reçu ces alertes, mais personne de l'entreprise ne les a examinées, constate la FINRA.

Summit a accepté de verser aux clients concernés un dédommagement correspondant au montant des commissions qui leur ont été facturées en raison des opérations excessives sur leurs comptes. La FINRA avait auparavant interdit à CJ d’engager une action disciplinaire distincte.

Télécharger le document

Lien de secours