L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 14 janv. 2013
Auteur: Y B
Noter cette article :

L'Autorité Bancaire Européenne et l'Autorité européenne des Marchés Financiers ont publié un communiqué de presse dans lequel elles détaillent leurs recommandations à l'Euribor-EBF, émanation de la Fédération bancaire européenne chargée du taux de référence des prêts entre banques en zone euro.

L'objectif de ces recommandations, qui devront être mises en oeuvre dans les six mois, est de « renforcer » le fonctionnement de l'Euribor et, par la même sa crédibilité.

L'ESMA et l'EBA indiquent avoir « identifié des faiblesses et des insuffisances significatives dans la gouvernance de l'Euribor ».

Le plan est composé de onze points afin de refondre l'Euribor et empêcher la répétition d'un scandale comme celui qui a récemment affecté le Libor.

Pour y remédier, le superviseur du secteur bancaire européen et celui des marchés proposent de modifier la composition du comité de pilotage de l'Euribor pour « en accroître l'indépendance » vis-à-vis de l'industrie bancaire.  "Le choix des personnalités extérieures qui devront représenter la majorité des membres de ce comité sera confié à l'Euribor-EBF", a précisé Andrea Enria, son Président.

Ils suggèrent également de réduire de 15 à 7 le nombre de maturités pour l'Euribor, pour ne conserver que le taux à une semaine, deux semaines, 1 mois, 3 mois, 6 mois, 9 mois et 12 mois.

"Les recommandations se concentrent sur des demandes de renforcement des accords de gouvernance interne des banques qui participent à l'Euribor, dont un code de conduite qui met l'accent sur l'identification et la gestion des conflits internes, les dispositions de contrôle interne (dont les audits), l'archivage des taux obtenus et leur comparaison avec les transactions actuelles", explique l'ABE dans un communiqué.

Les taux Euribor ("EURo InterBank Offered Rate") et Libor ("London InterBank Offered Rate") servent de référence pour mesurer les taux que les banques se facturent les unes aux autres lorsqu'elles se prêtent des capitaux, mais aussi pour la fixation de multiples instruments financiers, qui incluent de simples prêts immobiliers aussi bien que des produits dérivés complexes.

Télécharger le document