L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 27 nov. 2018
Auteur: DB
Noter cette article :
BIS.jpg

Les tests de résistance (stress tests) des banques se sont développés dans le monde entier, en particulier depuis la crise financière, souligne une étude publiée par la Banque des Règlements Internationaux (BRI) et menée par le Financial Stability Institute. De nombreuses autorités financières organisent donc désormais des tests de résistance de leur secteur bancaire. L’étude présentée par la BRI passe ainsi en revue ces exercices en s'appuyant sur les comptes rendus des travaux réalisés pour les banques de la zone euro, du Japon, de la Suisse et des Etats-Unis. 

Le document identifie donc trois éléments constitutifs de la configuration de tout test de résistance- gouvernance, mise en oeuvre et résultats- et les relie à des objectifs stratégiques qui peuvent être microprudentiels ou macroprudentiels. Sur la base d'un examen approfondi des choix que les autorités doivent faire concernant la conception d'un test de résistance au sein de chacun de ces éléments constitutifs, l'étude fait ressortir que les tests de résistance sont plus efficaces lorsque leur conception est pleinement alignée sur les objectifs stratégiques. 

En effet, note l'étude, les objectifs macroprudentiels et microprudentiels peuvent nécessiter des approches différentes.  A cette égard, précise-t-elle, la cohérence avec les principes les plus exigeants  du test de résistance du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire est une étape importante de cette mise en oeuvre.

Télécharger le document