L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Mar. 17 juil. 2018 - La FINMA révise sa circulaire " Identification par vidéo et en ligne"

Partagez
Noter cette article :

L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) vient d’adapter les obligations de diligence lors de la conclusion de nouvelles relations d’affaires par voie numérique afin de rester en phase avec l’évolution technologique. Un délai transitoire jusqu’au 1er janvier 2020 est accordé aux acteurs du marché pour procéder aux adaptations nécessaires.

En effet, deux ans après l’introduction de la circulaire « Identification par video et en ligne », la FINMA a examiné si cette règlementation était adéquate. Cet examen, précise la FINMA, a permis de constater que, compte tenu des expériences acquises dans la pratique et de l’évolution technologique, certaines prescriptions de la circulaire ne correspondaient pas encore, ou pas de manière optimale aux besoins du marché financier et des intermédiaires. En conséquence la FINMA a organisé une audition pour une révision partielle.

Il en est résulté plusieurs mesures, notamment le fait qu’un transfert bancaire depuis une banque suisse n’est plus requis pour l’identification en ligne. Par ailleurs, deux caractéristiques de sécurité au lieu des trois initialement prévues doivent désormais être vérifiées, aussi bien pour l’identification par vidéo que pour l’identification en ligne. La FINMA, a fait savoir qu’elle accordait un délai transitoire jusqu’au 1er janvier 2020 pour que les intermédiaires financiers aient suffisamment de temps pour adapter leurs processus. Ils auront jusque-là le choix entre suivre les instructions préexistantes ou se conformer d’ores et déjà à la version révisée de la circulaire .

 

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 16 juil. 2018 - La FCA propose des mesures pour renforcer la concurrence sur les plateformes d'investissement

Partagez
Noter cette article :

 

La concurrence fonctionne bien pour la plupart des consommateurs utilisant des plateformes d'investissement selon les conclusions provisoires d'une étude de marché de la Financial Conduct Authority (FCA) sur les plateformes d'investissement. 

Cependant,ces résultats provisoires de la FCA révèlent des préoccupations quant à la façon dont les plateformes impactent des groupes particuliers de consommateurs. Compte tenu de la croissance rapide de ce marché , la FCA propose des mesures pour résoudre ces problèmes avant qu'ils ne s'aggravent.

Avec 500 milliards d'euros d'actifs sous gestion ,note la FCA; le marché des plateformes d'investissement a presque doublé depuis 2013. Au cours de la même période;2,2 millions de comptes clients supplémentaires ont été ouverts. Comme les consommateurs dépendent de plus en plus des plateformes d'investissement pour gérer leurs investissements, il est essentiel que la concurrence entre les plateformes fonctionne  bien; note la FCA.

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 16 juil. 2018 - La FINMA lance un régime de réglementation simplifiée pour les petites banques

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité fédérale de surveillance des marché financiers (FINMA)  vient de concrétiser le régime des petites banques qu'elle avait annoncé auparavant  et démarre une phase pilote en ce sens. Les établissements qui y prennent part ont une capitalisation  clairement au dessous de la moyenne et disposent de liquidités importantes. C'est pourquoi, précise la FINMA, ils bénéficient d'un régime règlementaire dont la complexité est nettement réduite.

La FINMA précise également  qu'elle alignait plus fortement l'audit prudentiel fourni par les sociétés d'audit sur les risques. Elle a pour celà, note-t-elle, révisé la circulaire correspondante. 

 

 

 

 

Télécharger le document

Ven. 13 juil. 2018 - La FINRA annonce des volumes records d'activité du marché américain pour les six premiers mois de 2018

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité de régulation financière des Etats-UNIS  (FINRA ) a constaté un volume d'activité sans précédent sur les six premiers mois de 2018, avec une moyenne de 57,9 milliards de connexions électroniques quotidiennes sur la période, soit une augmentation de 62% par rapport au volume quotidien moyen en 2017.

La FINRA signale que le développement de sa stratégie pionnière sur le cloud a permis de gérer ces volumes records tout en exerçant une vigoureuse surveillance sur la négociation des titres. 

La FINRA note également que cette année a connu une volatilité record avec des piques plus de 100 milliards de messages électroniques quotidiens. Elle rappelle également que l'activité sur les négociations de marché d'actions, d'options et de titres à revenus fixes crée une variété de dossiers électroniques que la FINRA surveille à des fins règlementaires. Elle reçoit des données et les échanges de 41000 produits d'investissement de 17 bourses de valeurs, plus de 60 systèmes de négociation alternatifs et près de 1400 sociétés de courtage. Le personnel de la FINRA traite ces données reçues dans toutes sortes de format pour lles unifier et créer une réalité virtuelle unique du marché pour n'importe quel ritre donné. 

 
 

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 12 juil. 2018 - La SEC inculpe deux individus pour avoir lancé une fausse OPA pour faire grimper les cours d'une société

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Exchange Commisson (SEC) vient d'inculper pour fraude un nouvel accusé dans le cadre d'une escroquerie visant à manipuler le prix des titres  de la société Fitbit au moyen de faux dépôts réglementaires.

Selon la plainte de la SEC, l'accusé a acheté des options d'achat Fibit quelques minutes avant que lui et son complice, déposent une fausse offre d'achat sur le système Edgar de la SEC visant à acquérir des actions Fibit avec une prime substantielle. La SEC rappelle que le deuxième inculpé  a déjà été condamné à une peine de prison pour une autre affaire criminelle.

La fausse offre d'achat a été faite au nom d'ABM Capital Ltd, une société inexistante pour laquelle les accusés ont crée un compte Edgar. Le cours de l'action Fibit a temporairement grimpé lorsque l'offre publique d'achat a été rendue publique le 10 novembre 2016. et l'inculpé a vendu toutes ses actions avec une hausse de 350% pour une plus valu de 13.000 euros. La plainte de la SEC, inculpe donc les accusés pour viol des dispositions anti-fraudes des lois fédérales  sur les valeurs mobilières. 

Télécharger le document

Ven. 13 juil. 2018 - l'AMF lance une alerte sur la société Agronomix et sa filiale Agronomix France

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité des marchès  financiers (AMF) vient d'attirer l'attention du public sur les activités du groupe Agronomix et de sa filiale Agronomix France exercées sur le territoire français. Ce groupe, précise l'AMF, via sa filiale Agronomix Ffance dont le bureau est à Paris, propose aux investisseurs en France de financer des activités agricoles en Côte d'Ivoire pour, par exemple, un retour sur investissement de plus de 200% au bout de 6 mois et 2 semaines.

L'AMF indique que ni la groupe, ni sa filiale ne bénéficient d'une autorisation pour exercer une activité régulée par l'AMF sur le territoire français. L'AMF recommande donc aux investisseurs de ne pas donner suite aux sollicitations du groupe et de sa filiale et de ne pas les relayer auprès de tiers, sous quelque forme que ce soit.

 

Télécharger le document

Jeu. 12 juil. 2018 - L'AMF présente un panorama assez optimiste des marchés financiers dans son cartographie 2018

Partagez
Noter cette article :

L’AMF vient de publier sa cartographie 2018 qui constitue un panorama de l’évolution sur un an des risques liés à l’actualité économique, financière et réglementaire. Elle analyse le financement de l’économie, les marchés ainsi que l’épargne des ménages et la gestion collective.

L’environnement macro-financier semble rassurant, estime l’autorité de surveillance, avec une croissance qui a connu sa plus forte progression depuis la crise de 2007. La valorisation sur les marchés se situe ainsi à des niveaux élevés, avec une volatilité basse et des recors historiques ont à nouveau été battus sur les marchés actions américains, note l’AMF. De même, les marchés primaires ont fait preuve de dynamisme et d’innovation avec l’essor de financements alternatifs comme les ICO, même si ces derniers sont aussi l’objet de pratiques abusives. Les émissions de dette privées ont également atteint des records en 2017. La gestion d’actifs a connu également au plus haut historique, que ce soit globalement au niveau mondial (2517 milliards de $) ou en France pour les fonds actions, obligataires et diversifiés. Toutefois, souligne l’AMF,

Une correction du prix des actifs constitue toujours le premier risque pour les marchés financiers, compte tenu du fait que les niveaux de valorisation semblent objectivement élevés à la fois en perspective historique, mais aussi au regard des fondamentaux selon toute une batterie d’indicateurs, à commencer par les marchés actions américains. Or, juge l’AMF, toute correction sur ce segment se propagerait très vraisemblablement au reste des marchés actions.

Par ailleurs, face à des endettements records, la remontée des taux d’intérêt constitue de second risque identifié alors que les politiques monétaires divergent des deux côtés de l’Atlantique

Télécharger le document

Mer. 11 juil. 2018 - la Fed donne son accord pour que la banque britannique Llyods Bank Corporate Market installe une filiale à New-York

Partagez
Noter cette article :

La Réserve Fédérale (Fed) vient d'annoncer qu'elle avait donné son approbation a la demande déposée par la Lloyds Bank Corporate Markets plc (LBCM) de Londres, pour établir une succursale à New-York. 

LBCM, une banque étrangère au sens de l'International Banking Act  (IBA) de 1978 , a précisé la Fed, a demandé en vertu de l'article 7 de l'IBA, la possibilité d'ouvrir une succursale sous licence à NY. L'IBA prévoit qu'une banque étrangère doit obtenir une autorisation du Conseil de la Fed pour s'installer aux Etats-Unis. Un avis de la demande, donnant aux personnes intéressées la possibilité de commenter a été publiée dans le New-York Times. Le moment de soumettre des commentaires ayant expiré, la Fed a signalé qu'elle avait pris en compte tous les commentaires reçus

LBCM est une filiale de Llyods Banking Group (LBG).  Les actifs de LBG représentent  1,1 billion de dollars , soit le troisième plus grand groupe bancaire au Royaume-Uni. Il fournit des services bancaires aux particuliers, aux entreprises et en banque d'investissements. 

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Marché, Banque

Mer. 11 juil. 2018 - La Fed allège les contraintes prudentielles et de déclaration des petites banques de moins de 100 milliards d'actifs consolidés

Partagez
Noter cette article :

Conformément à la loi sur la croissance économique, l’allègement de réglementation et la protection des consommateurs ( Economic Growth, Regulatory Relief, and Consumer Protection Act- EGRRCPA) , la Réserve fédérale (Fed) vient de publier une déclaration décrivant comment elle ne soumettra plus les organisations bancaires plus petites et moins complexes à certains de ses règlements, notamment ceux relatifs aux tests de résistance et à la  liquidité.

Rappelons que lors de sa promulgation, EGRRCPA  a porté le seuil des normes prudentielles renforcées de Dodd-Frank de 50 milliards de $ à 100 milliards en actifs consolidés totaux pour les sociétés de portefeuille bancaires. Ce changement n'exigeait pas que les mesures prises par la Commission aient un effet immédiat, mais affecté plusieurs règlements de la Commission; en conséquence, certains règlements sont incompatibles avec la nouvelle loi. 

Le Conseil de la Fed a donc décidé de ne pas prendre de mesures pour imposer certaines règles et exigences de déclaration aux sociétés dont l'actif consolidé total est inférieur à 100 milliards de $, notamment les règles d’application des normes prudentielles améliorées et le ratio de couverture. 

 

Télécharger le document

Mar. 10 juil. 2018 - L'ACPR et l'AMF publient une liste de sites non autorisés proposant des investissements sur des produits dérivés avec un sous-jacent constitué de crypto-monnaies

Partagez
Noter cette article :

L’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) viennent de lettre en garde le public contre les activités d’une série d’acteurs qui proposent, en France, sans y être autorisés, par la voie de leur site internet, des services d’investissement portant sur des produits dérivés dont le sous-jacent est constitué de crypto-actifs.

Les produits dérivés sur crypto-actifs peuvent être juridiquement qualifiés de contrats financiers, avait estimé l’AMF dans un avis en date du 22 février 2018. Sur cette base, l’AMF et l’ACPR ont donc décidé de publier une liste commune des sites internet identifiés qui proposent, sans y être autorisés, des produits dérivés sur crypto-actifs. La liste de l’ensemble des sites non autorisés à proposer des investissements sur les produits dérivés sur crypto-actifs est disponible sur le site internet de l’AMF (rubrique : Espace épargnants > Protéger son épargne > Listes noires) et sur le site internet Assurance Banque Epargne Info Service – ABE IS (rubrique : Vos démarches > Se protéger contre les arnaques > Les listes noires des sites internet et entités non autorisés).

Par ailleurs, rappelle l’AMF, L’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA), à compter du 1er août 2018, restreint temporairement la commercialisation, la distribution ou la vente  de CFD aux clients de détail dans l’UE, y compris les CFD sur crypto-actifs, dans des conditions exposées dans sa décision du 2018/796 du 22 mai 2018.

 

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :